Depuis toujours, l’Alsace a été comme le Rhin : carrefour, point de passage obligatoire entre la Suisse et la Mer du Nord. Et comme les légions romaines il y a 2 000 ans, bien d’autres communautés étrangères sont passées et parfois se sont fondues dans le paysage alsacien : les Italiens du Haut-Rhin au début du siècle et les Polonais du bassin potassique après la guerre de 14-18. Dans les années 60, arrivent les Portugais. Ruraux et catholiques, travaillant dur, voilà ce qui plaît à l’esprit alsacien et facilite le rapprochement : des liens inexplicables unissent le monde latin et le monde germanique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour