Par Sophie Gebeil, UMR TELEMME (7303), 3° année de thèse
Sous la direction de Maryline Crivello

Le caractère inédit de ce doctorat d’histoire réside dans le recours à un corpus composé principalement de sites internet extraits des archives françaises du Web (…)
A partir de la consultation du dépôt légal du Web de l’INA, l’analyse des sites traitant de l’immigration maghrébine a abouti à une série d’interrogations. Quelles sont les représentations de l’immigration maghrébine, processus historique s’inscrivant dans la longue durée, dans les archives du Web ? En quoi sont-elles spécifiques par rapport aux autres médias ? Au regard d’un contexte marqué par la concurrence des mémoires et dans une réflexion sur les usages du passé, quelles sont les mémoires de l’immigration maghrébine en ligne ? Cette pluralité des mémoires implique l’étude des différents acteurs (individus, groupes, diffuseurs de contenus, « communautés », associations, institutions). Enfin se pose la question de la concomitance des mémoires dans un nouvel espace virtuel. Le Web est-il ainsi, pour ces mémoires plurielles, un lieu d’affrontements, d’échanges, de consensus ou de coexistence ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour