Du côté de l’université, L’immigration dans les Ardennes 1919-1939  par Claudine Pierre, Lycée Sévigné, Charleville-Mézières, Bulletin de Liaison des Professeurs d’Histoire-Géographie de l’Académie de Reims, n°13, 1997.

« … Département frontalier, les étrangers et l’immigration ont dans les Ardennes une place particulière. Tout le long de la période, les employeurs insistent sur la nécessité vitale du recours à la main-d’œuvre étrangère. Lors des périodes de crises, on justifie mais on dénonce aussi la présence des étrangers. On célèbre toujours la supériorité de « la race ardennaise » et soupçonne l’étranger d’être un espion en puissance; mais on l’embauche, même en temps de guerre, même en zone proche de la frontière. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour