Depuis la dernière guerre, la Moselle connaît un développement intense dû en partie à la concentration industrielle qui affecte ce département avec la Meurthe-et-Moselle. Les productions de la fonte et de l’acier y ont augmenté respectivement de 5 p. 100 et de 25 p. 100 par rapport à 1929, année faste précédant la crise mondiale. En 1954, la Moselle produit près de 40 p. 100 du minerai de fer français, plus de 37 p. 100 de la fonte française et environ 32 p. 100 de l’acier coulé en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour