« Parler des discriminations semble aller de soi. L’idée de lutte contre les discriminations est devenue une sorte de paradigme dans lequel la question de l’égalité de traitement est consubstantielle de la vie en société organisée, et donc de l’État de droit. Pourtant les écarts sont grands entre les directives européennes qui obligent les États membres à prendre des mesures nécessaires en vue de combattre toute discrimination fondée sur le sexe, la race ou l’origine ethnique, la religion ou les convictions, un handicap, l’âge ou l’orientation sexuelle et la réalité vécue par les individus. L’ouvrage présenté ici interroge l’ensemble des concepts qui posent parfois autant de questions que de réponses incantatoires. À travers les interventions des auteurs, qu’ils soient chercheurs ou professionnels, ce recueil propose des axes de réflexion permettant de dépasser une certaine vision de l’approche des discriminations dites ethniques et raciales à travers un regard critique et distancié. » (Notes de l’éditeur)